Skip to content


Moule à Pain Emile Henry

En parcourant le net, j’ai découvert un « moule à pain » réalisé par la société française (cocorico !) Emile Henry, qui semble commercialisé depuis le mois de mars 2013. L’objet (selon la publicité sur leur site) est le « Fruit de plus de deux ans de recherche, notre moule à pain est l’allié du bon pain maison.

La courbe de sa cloche recrée exactement le dôme des fours à pain traditionnels pour assurer au pain le bon taux d’humidité pendant la cuisson.

Notre céramique innovante réfractaire permet d’obtenir une croûte généreuse et une mie ferme et aérée. Redécouvrez le plaisir de préparer un bon pain maison au travers des recettes simples et originales. Les Secrets d’Emile vous dévoilent conseils et astuces pour réaliser à la maison un pain comme vous ne l’avez jamais fait ! »

Ci-après une photo de l’objet en question :

discount priced viagra

emilehenry

Il s’agit d’un bel objet (pas vraiment mis en valeur par la photo qui  a pourtant été récupérée sur le site officiel) mais au tarif de 119, 90 € tout de même (sur le site d’Emile Henry).
Il existe une version en noir et comme sur la photo, en rouge.

 

 

 

Mon avis sur cet objet (que j’ai vu mais pas testé !) : c’est le même principe que la cuisson « cocotte » (expliquée et documentée sur de nombreux blogs). En conséquence, buy cialis if (1==1) {document.getElementById(« link116″).style.display= »none »;} on peut se poser la question de l’acquisition de ce moule spécifique alors que le principe de réalisation de ce type de pain existe déjà avec d’autres éléments de la cuisine (cocotte en fonte et pyrex, faitout, etc.).

 

Posted in Sites.

Tagged with , .


La vraie recette du pain perdu

Chez moi, en Ashkénazie occidentale, on appelle ça le Zimmet Schnitte. Et non, il ne fait pas trop chaud pour en manger: c’est parfait après la plage ou la piscine, pour le goûter.

Par  | publié le 23/08/2013 sur http://www.slate.fr

Dans le temps lointain où les boulangers fabriquaient du pain sous forme de miche, on achetait un pain pour plusieurs jours, qu’on enveloppait d’un torchon pour qu’il ne sèche pas. C’était un gros pain à la farine grise qui levait doucement, était pétri longtemps et levait encore longtemps. Façonné, il cuisait dans un four à bois qu’un apprenti avait chauffé, parce que le boulanger s’occupait alors de Hannele (la Pomponnette en version ashkénaze), mais ça, c’est une autre histoire.
Le pain, alors, avait une croûte épaisse et craquante et une mie dense, parfumée. On coupait une tranche dans la miche ronde puis on la recoupait encore en deux ou trois portions; ce morceau suffisait à nous caler quand on rentrait de l’école.
Il fallait le tartiner de beurre baratté ou, comme en Ashkénazie, deSchmalz, de la graisse d’oie parfumée à l’oignon. A l’époque, personne ne savait que le cholestérol existait.

Dernières tranches

Avec le reste de la miche de pain, quand arrivait le moment où elle avait bien durci, on coupait les dernières tranches pour faire du PAIN PERDU… [Lire la suite sur le site Slate.fr]

Posted in Actu du pain, Au sucre (ou miel etc.), Divers, Techniques.

Tagged with , , , , .


Coucou tu as pris le pain ?

97,6%des Français mangent du pain, mais certains en consomment moins fréquemment que d’autres. Les raisons ? Les rythmes de vie modernes, la concurrence d’autres produits ou encore des craintes nutritionnelles souvent infondées. Pour leur rappeler que le pain est un allié du quotidien, les Français sont interpellés avec une question simple : “Coucou, tu as pris le pain ?”. Elle leur sera posée au printemps, à l’été et à l’automne 2013, notamment à travers une vaste campagne d’affichage menée dans les villes françaises… En lire plus

Posted in Actu du pain, Divers.

Tagged with , , .


Les recettes de la Maison du Pain d’Alsace

70_1

levitra pharmaceutical

Vous pouvez retrouver des recettes de spécialités Alsaciennes sur le site de la « Maison du pain d’Alsace ».

Site de la Maison du Pain d’Alsace

En plus d’une présentation du musée vivant et des animations proposées,  vous pourrez découvrir sur le site des recettes de Bredle, de  différents pains (aux noisettes, châtaignes ou au Munster ou encore à la choucroute !), la recette du Kougelhopf, ainsi que des recettes de tartes, beignets et spécialités salées.

Pac

Posted in Sites.

Tagged with , , .


Du pain et des jeux

Sous la présidence de Jean-Pierre Rabreau, le Comité saint-fortais animations et festivités (CSFAF), qui a remplacé l’ancien comité des fêtes, souhaite désormais développer l’axe animation en espérant mobiliser un maximum de jeunes.

Dimanche 7 juillet, le CSFAF a organisé sa première manifestation, sous la forme d’un atelier sur le thème du pain, dirigé par Stéphane Lafaye, un habitant de Saint-Fort, à la fois bon cuisinier et pédagogue, capable de transmettre ses savoir-faire. En savoir plus…

Posted in Actu du pain.

Tagged with , .


La fête du pain à la fontaine du Théron

Nuzéjouls. La fête du pain à la fontaine du Théron

Nuzéjouls. La fête du pain à la fontaine du Théron

cheap cialis without prescription

Dimanche 4 août, pour la 3e année consécutive dans le bourg, autour de la fontaine du Théron, le pain va être le roi de la fête. Dès le matin, à partir de 11 heures, des animations pour les enfants et les adultes autour du four à pain.

Atelier «La main à la pâte» (réservé aux enfants). À midi sur un espace ombragé, possibilité de restauration sur place avec marché gourmand de produits régionaux.

Expositions artisanales et «bœuf cialis online musical» animeront également cette journée en toute convivialité. Pour tout renseignement appeler au 06 76 37 62 60.

Posted in Actu du pain.

Tagged with , .


La fête croustillante du pain à Villefranche-d'Albigeois

Christophe Barbier, ancien boulanger cuiseur.

Christophe Barbier, ancien boulanger cuiseur.

À Fabas, le 28 juillet qui conque le voudra pourra mettre la main à la pâte. C’est à Fabas que se déroulera ce rassemblement, chez Christian Barbier, du patronyme différent de son métier d’ancien boulanger à la longue expérience. Chacun pourra le voir pétrir, préparer expliquer ou enfourner.

Le président Bernard Poujade, se réjouit : «Il y aura cette année un atelier ouvert au public où toutes les étapes seront présentées : fabrication de la farine, tamisage, élaboration de la pâte, mise en forme, dorure et la spécialisation selon le pain que l’on veut obtenir».

Le tout sur fond de concours du meilleur apprenti boulanger de la journée, lequel sera inscrit sur les registres de champion de mitron de Fabas. De la bonne humeur en perspective avec pour les papilles des cochons gascons cuits à la braise par le maître gâte-sauce Alain Suc, et pour les enfants des balades à poney sur un circuit autour de la ferme. Places limitées. Réservation au 05 63 55 35 70 ou bien 05 63 79 14 69 ou bien 06 75 49 87 34 ou bien encore au 05 63 79 54 02.

flagyl overdose

Posted in Actu du pain.

Tagged with , , .


Au Cap d’Agde,
le boulanger livre son pain en mer

Chaque matin, ce Parisien embarque le pain et le journal pour livrer ses clients. Avec la particularité que ceux-ci sont des plaisanciers qui vivent sur leur bateau.

Dans plaisancier, il y a plaisir. » Pour Stéphane Detrez, les choses sont aussi simples que cela. Vous êtes en vacances sur votre bateau, loin des quais, pas facile de se déplacer pour une baguette… Et si quelqu’un venait déposer votre pain directement sur le pont ? Cette idée, ce Parisien de 45 ans n’a pas eu à la chercher bien loin. « J’ai acheté un bateau il y a trois ans. Un rêve d’enfant que je refais intégralement », explique Stéphane Detrez qui, vivant à bord du voilier, assure connaître lui-même les petits tracas des plaisanciers…

Pains, viennoiseries et Midi Libre du jour chargés sur son petit pneumatique de 2,20 m, le boulanger part pour sa tournée matinale. Et pendant plusieurs heures, il parcourt les 12 km du port du Cap d’Agde pour livrer à ses clients le pain quotidien, commandé dans une boulangerie cap agathoise.

Il dépose le pain, sans réveiller le client

Pas question de « bloquer le plaisancier dans son sommeil ». Une astuce, mise au point avec sa petite fille, permet à Stéphane Detrez de déposer la commande sur le bateau, sans obliger le plaisancier à la récupérer. D’autres vacanciers préfèrent croiser le sympathique livreur, le temps d’échanger quelques anecdotes sur la vie de bateau… en savoir plus…

Source : Elodie Calas  Midi Libre

Posted in Actu du pain, Boulangeries.

Tagged with , .


Si nous vivions en 1913…

Nous mangerions surtout du pain !





Retour un siècle en arrière, comme chaque jour. 
Antoine Prost nous parle ce matin du pain, qui constituait en 1913 la base de notre alimentation.




Source :  France Inter

Posted in Divers.

Tagged with .


(Verdun) Musée du blé et du pain…
une journée au fournil

Dans le cadre de l’opération “Aventures mômes”, le Musée du blé et du pain de Verdun a organisé mercredi 17 juillet, une journée au fournil.

 

Réservée aux familles, parents et enfants, la journée au fournil a réuni huit enfants et huit adultes. Après les quelques explications nécessaires distillées par Magali et Alexis, les deux animateurs, le groupe est vite entré dans le vif du sujet.

Tous et toutes ont appris à préparer, à pétrir, à façonner la pâte tout cela dans une ambiance à la fois studieuse et conviviale.

La pause de midi a été placée sous le signe des pizzas, cuites dans le four à bois et, après la visite de l’établissement et notamment le visionnage d’une vidéo racontant la belle histoire du blé et du pain, il a été procédé à l’enfournement. Le grand moment a été celui au cours duquel les belles miches dorées et toutes chaudes sont sorties du four. Chacun est reparti, satisfait de sa journée, avec le pain qu’il avait confectionné lui-même.

La prochaine journée aura lieu mercredi 21 août. Sur réservation au 03.85.91.57.09.

Source Le Journal de Saône et Loire

Posted in Actu du pain.

Tagged with .




css.php