Skip to content


[Afrique du Sud] Le seul artisan proposant du pain au levain sur Johannesbourg

JOHANNESBOURG

RENCONTRE – Alain Algrain, le maître du pain au levain

 

S’il y a bien quelque chose qui gêne les français en Afrique du Sud, outre le fait que ses habitants roulent à gauche et parlent anglais, c’est le fait de ne pas pouvoir manger de bon pain. Alain Algrain, chef cuisinier de métier, est le premier à avoir eu l’idée d’un pain au levain totalement naturel qu’il vend sur les différents marchés de Johannesbourg. Un succès dont vous n’avez pas fini de vous régaler

ALAIN ALGRAIN EST LE SEUL ARTISAN PROPOSANT DU PAIN AU LEVAIN SUR JOHANNESBOURG (CRÉDIT PHOTO : ALEXANDRE CAPRON)
CLIQUEZ POUR REGARDER LA VIDÉO !

Alain Algrain, le maître du pain au levain

« On ne naît pas boulanger, on le devient »

Devant son stand du Life Style Gourmet Market, Alain Algrain, en Afrique du Sud depuis 1983 nous accueille avec un grand sourire : « Nous avons ouvert ce stand ici depuis mardi 9 mars, et nous y vendons notre pain au levain tous les jours. C’est la nouvelle étape d’un processus enclenché depuis maintenant 5 ans et demi ». Une nouvelle aventure pour lui, qui n’a jamais eu de formation de boulanger à proprement parler. A l’origine chef cuisinier pour des hôtels Sud Africains comme Sun International ou The Johannesburg Hotell dans les années 1980, Alain Algrain a un parcours qui le mène des cuisines des grands hôtels à manager général d’un groupe de supermarché local en passant par responsable de la restauration pour Air France puis pour Swiss Air et enfin pour South African Airways où il doit gérer l’approvisionnement en nourriture pour jusqu’à 27 vols par semaine.

« C’est à cette période que je me suis rendu compte que la première cause de mécontentement des clients dans les avions était la qualité du pain au départ d’Afrique Australe. Lorsque j’ai quitté South African Airways fin 2003, j’ai  effectué mes propres recherches, et j’en suis arrivé à la conclusion que le seul pain qui restait de bonne qualité était le pain servi en première classe : le pain au levain ». Dès lors, la machine « The Loaf » est enclenchée dans son esprit.

Des produits de qualité utilisant des produits naturels et locaux

« J’ai réalisé mon premier pain au levain en février 2007 après de nombreuses tentatives » se rappelle Alain Algrain. L’envie du boulanger de fournir un pain de qualité aux consommateurs nécessite en effet certaines dispositions. Et le credo d’Alain est simple : « des produits locaux et de la qualité, pas de produits chimiques, ni d’additifs et de conservateurs ». C’est ainsi que depuis 2003, ce dernier a recherché les meilleurs produits sud africains pour confectionner son pain au levain : du sel de mine, de la farine moulue à la pierre, un beurre local soigneusement sélectionné. Un levain à base de bactéries et de la levure naturelles, voilà le secret d’un bon pain…/…

Suite sur Lepetitjournal, le média des Français et francophones à l’étranger.

Be Sociable, Share!

Posted in Actu du pain, Boulangeries, Divers, Pain au levain.


0 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.



css.php