Skip to content


Participation n°35: le pain d’Urs, « pain du voyageur », par Isabelle

J’ai la chance d’avoir deux soeurs. Et toutes deux sont des femmes formidables ET elles aiment le pain, le faire, en parler, le manger. Elles sont formidables, je vous dis (en toute objectivité, cela va sans dire ;-) ! Voici qu’après ma « grande » soeur, Anne-Laure, qui a partagé avec nous tous ses baguettes garnies à incision unique, ma « petite » soeur, Isabelle, propose le pain du voyageur de son ami Suisse, Urs. Et je me prends à espérer que plus tard, devenues adultes, mes trois filles auront autant de plaisir et d’affection à partager entre elles, sur le pain et (surtout!) sur tout le reste, que nous en avons, mes soeurs et moi.

Le pain du voyageur

Urs, mon ami suisse, est de retour d’un long voyage en Afrique de Sud. Il en revient avec des centaines de photos d’animaux sauvages et de paysages inouïs, des histoires de voyage, des rencontres et des souvenirs. Et une « recette » de pain.

Urs nous donne sa recette pour faire un bon pain très simple, avec un minimum d’ustensiles et même sans four. Si je prends la plume à sa place, c’est qu’il ne parle pas Français et, en Suisse-allemand, ce texte serait moins compréhensible pour la plupart d’entre nous ;>).

Les ingrédients :

  • 1 volume de farine
  • ½ volume d’eau
  • Levure boulangère (environ 5g pour 300g de farine)
  • Sel (une cuillère à café bombée pour 300g de farine)
  • On y ajoute ce que l’on veut, en fonction de ce que l’on a dans son sac à dos ce jour-là : fruits secs, noix, épices, céréales, etc.

La recette :

  1. Tout mélanger. Mettre dans un moule, sur une plaque ou encore sur du papier alu, selon ce que l’on a dans ses affaires de voyage.
  2. Laisser lever 1 heure environ.
  3. Faire cuire 40 minutes à 230°C si l’on dispose d’un four. En Afrique, Urs faisait du camping et il faisait cuire ses pains sur une grille posée sur le feu. Il aurait été intéressant de donner ici des détails sur ce mode de cuisson mais ce n’est pas évident à expliquer !

Urs nous fait souvent du pain au cumin, c’est fameux avec des tranches de cantal ou de beaufort ou des lamelles de magret de canard fumé.

Cette « recette » est hors concours parce qu’elle ne donne pas d’informations techniques valables et qu’il ne s’agit pas non plus d’une très belle histoire (voir les règles du concours). De plus, je suis la sœur de Flo-Makanai, ce qui me place d’office hors concours ! Mais j’avais envie de vous la proposer pour dire que l’on peut faire du pain partout et pour le plaisir de participer. J’espère que ça vous sera utile lors de vos prochains voyages.

Be Sociable, Share!

Posted in Concours, Levure, Pain à la levure, Pains d'ailleurs, Toutes les participations.


3 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Anne-Laure says

    Je rêve d’essayer de faire cuire un tel pain sur un feu. Urs met quand même un couvercle sur le pain posé sur la grille ?

  2. isa says

    Salut AL ! Urs fait alors cuire son pain dans un papier alu fermé. Je n’ai pas eu plus de détails malheureusement, il faudra que j’aille faire un reportage en Suisse !

  3. Anne-Catherine says

    Superbe Isabelle, tous mes compliments. Bises.



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.



css.php