Skip to content


Participation n° 22: les baguettes garnies à incision unique d’Anne-Laure

Ma soeur aînée, Anne-Laure, m’envoie ce mail, qui me réjouit. Je teste l’incision unique sur mes prochaines baguettes, c’est sûr. Merci big Sis!

Salut ma soeur,

Je n’imaginais pas de participer au concours de « votre Pain » car je ne sais pas faire du très bon pain et aussi que j’estime qu’étant ta soeur, je ne puis prétendre à un prix.
Après avoir vu les contributions excellentes que vous avez recueillies, je me rends compte qu’il ne s’agit pas de présenter des recettes de boulanger sublime mais bien de partager les expériences d’individus ordinaires qui expérimentent dans leur cuisine autour du pain.

Ces derniers temps, j’ai fait quelques expériences de fougasse : avec tes chunks de chocolat et avec des petits lardons revenus rapidement à la poêle. J’ai trouvé que c’était une manière très agréable de manger du pain. Hier, j’ai sorti mon levain du frigo pour le rafraichir et je suis partie à une réunion dans laquelle nous avons écouté une passionante conférence d’un dirigeant d’entreprise de saumon fumé avant de participer à un apéritif. Dans cet apéritif, nous avons entre autres dégusté de délicieux petits feuilletés au saumon fumé  : deux bandes fines de pâte feuilletée avec du saumon fumé et le tout torsadé avant cuisson au four. Comme en plus on est repartis avec un carton de poissons fumés (!), j’ai décidé de faire du pain au saumon ce matin.
Voici donc ma participation à « votre pain » :

Préparer une pâte à pain selon la technique « 123 » de Makanai. J’ai utilisé de la farine T80 avec environ 10% de flocons de riz. J’ai laissé attendre la pâte 30 minutes à température ambiante avant d’ajouter du sel de mer assez fin puis petrissage. J’ai mis le récipient au frigo jusqu’à ce matin (environ 24h).
J’ai divisé la pâte obtenue en 4 portions un peu inégales (sans peser). La plus grande et la plus petite ont été moulées en baguettes selon ta technique, Flo.

Pour la baguette au chocolat :

Etaler la pâte sur plan de travail fariné avec un rouleau à patisserie. Y parsemer une à deux poignées de pépites de chocolat (si possible les merveilleux chunks qu’on trouve chez G. Detou et qui ont goût délicieux de bon chocolat).

Rouler la pâte garnie en colimaçon pour former une baguette.

Pour la baguette au saumon : même principe mais on place un peu de bon saumon fumé avant de rouler.

J’ai immédiatement mis le four à préchauffer à 240°C, avec un récipient d’eau au fond, et couvert les baguettes en attendant (sur photos : baguettes natures au centre, à gauche au chocolat, à droite au saumon).


J’ai fait une incision unique et sur toute la longueur de chaque baguette (comme tu as vu faire au salon du Pain -Note Flo: j’ai en effet parlé à ma soeur de l’incision unique qui identifie les flûtes Gana -voir ici; je vous invite tout particulièrement à regarder la vidéo- et du fait que ces baguettes goûtées à Europain étaient particulièrement savoureuses) puis enfourné en baissant la température à 220°C.

Cuisson 20 minutes puis dépose des 4 baguettes sur la grille directement et poursuite de la cuisson 8 minutes à four 220°C et encore 8 minutes dans le four éteint.

Je suis enthousiasmée par l’incision unique : c’est très simple à faire avec un simple couteau à pain et je n’ai jamais eu un aussi beau résultat.


Quant à l’aspect intérieur, je suis ravie des alvéoles dans les baguettes ordinaires (bien mieux que d’habitude et certainement dûes à l’incision unique). Les deux autres baguettes fourrées sont très jolies. Celle au saumon peut être coupées en tranches assez fines et servies à l’apéritif.
Et voilà !

Be Sociable, Share!

Posted in Concours, Formule 1.2.3, Levain, Pain au levain, Techniques, Toutes les participations.


8 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Flo Makanai (admin) says

    Pour d’autres illustrations de ces flûtes à incision unique Gana, rendez-vous sur le blog flutegana.wordpress.com, et notamment ici: http://flutegana.wordpress.com/2008/11/09/la-nouvelle-flute-gana-aux-graines-toastees/

  2. ln says

    je suis bluffée par ces baguettes !!! Il faut vraiment que j’achète des moules à baguette …..

  3. Thierry says

    Un moule à baguettes, c’est pratique… pour avoir des patons régulièrement espacés. Mais attention à ceux la pour l’apprêt long de pâtons bien hydratés, ça fini par coller et il faut le huiler au lieu de compter sur le revêtement anti-adhesif.
    Ca n’empêchera pas le pain plat, pas plus que le plat n’empêchera le pain qui pousse, que dis-je qui explose au four: bref, ce n’est pas indispensable.
    Le succès, ici comme ailleurs, est ailleurs :-)

  4. clotilde says

    C’est sympa de faire la connaissance de la soeur de Flo et de voir qu’elle a aussi le gène de la boulange !

    J’utilise souvent l’incision unique pour mes bâtards, qui sont en fait des baguettes un peu épaisses (plus longues qu’ovales, donc). J’aime beaucoup le rendu, je trouve que ça fait plus chic. (Et je ne pensais pas un jour en arriver à parler du chic d’une incision ! :))

  5. Anne-Catherine says

    Bravo AL, tes baguettes sont vraiment belles, celle au saumon me tente beaucoup. Grosses bises. AC

  6. Flo says

    AL, ton incision unique donne des idées à d’autres : regarde ainsi chez In: http://cornebidouille.canalblog.com/archives/2010/03/17/17266817.html.
    C’est génial que tout cela circule ainsi, merci!

  7. isa says

    La classe, elles sont super tes baguettes AL !

Continuing the Discussion

  1. Participation n°35: le pain d’Urs, « pain du voyageur, par Isabelle – VOTRE PAIN linked to this post on 19 mars 2010

    […] ma « grande » soeur, Anne-Laure, qui a partagé avec nous tous ses baguettes garnies à incision unique, ma « petite » soeur, Isabelle, propose le pain du voyageur de son ami […]



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.



css.php